Programme

J’ai décidé pour la 3ème fois de me lancer dans la bataille des législatives, dans la 1ère circonscription où je suis né, en me présentant comme candidat indépendant.

La question fondamentale des quartiers populaires n’a pas été suffisamment abordée lors de la cette campagne présidentielle inédite.

Je considère en effet que les thématiques liées aux conditions de vie des populations de ces zones urbaines sont prioritaires : l’habitat, l’emploi, la formation, la lutte contre les discriminations, l’insertion et l’éducation.

Étant engagé dans la vie associative depuis 1982, j’ai mené pendant plus d’une trentaine d’années des dizaines de combats contre des injustices et pour la dignité des habitants des quartiers. Également, j’ai occupé plusieurs fonctions administratives et piloté plusieurs organisations sur différentes thématiques.

En toute modestie, je pense être parmi les 23 candidats qui se présentent, sur notre circonscription, l’un des candidats les plus crédibles pour vous représenter et répondre à vos besoins ainsi qu’a vos attentes.


Votre Candidat :Hassan BEN M’BAREK

51 ans, marié, 2 enfants, né à Gennevilliers (Hauts-de-Seine)

Etudes : 3ème cycle Management et stratégie des entreprises et Management urbain

Profession : ingénieur Conseil

Le Remplaçant :Sylvanus BAKA

51 ans, marié, 4 enfants

Profession Contractuel collectivité territoriale


Mes  8 engagements :

– 1. Suppression du permis à points pour lutter contre le chômage : Le permis de conduire représente un outil de travail et les nombreux  contrôles ont  fait exploser le nombre de permis annulés. De nombreux salariés ont été licenciés alors que l’emploi est la première des priorités.

-2. L’éducation est une  priorité dans les quartiers. Mettre les moyens dans les écoles pour la réussite de tous et particulièrement en maternelle et primaire. Doubler les écoles de la 2ème chance pour les jeunes ayant quitté l’école, sans qualification, ni diplôme. Financement obligatoire  de  formations pour chômeurs de longue durée et jeunes sans qualification.

– 3. Favoriser l’accession à la propriété pour les familles locataires de leur logement HLM depuis plus de 20 ans. Appliquer une réduction de 30% à 40%, sur la valeur du bien estimé, en tenant compte des loyers payés. En effet, des familles sont locataires du même appartement depuis plus de 40 ans, période durant laquelle le logement a été largement remboursé.

–  4. Mise à disposition de locaux pour tout groupe d’habitants d’un quartier ayant un projet associatif clair et réaliste. Malheureusement, beaucoup de maires bloquent ces structures, permettant de tisser du lien social, pour des raisons partisanes et politiques.

–  5. Demande d’un débat parlementaire sur l’utilisation des fonds publics dans les quartiers. Nous pouvons constater que depuis plus de 20 ans des milliards d’euros, ont été investis par les pouvoirs publics. Argent qui a servi à des opérations de rénovation urbaine pas toujours justifiées et qui ont très peu profité aux habitants.

– 6. Obligation du vouvoiement des policiers envers les jeunes lors des contrôles, mais aussi des jeunes en direction des forces de  l’ordre car sans un respect mutuel rien de durable ne peut être construit. Mettre en place des actions de rapprochement entre jeunes et police.

– 7. Lutter contre toutes les formes de stigmatisations et de discriminations dont sont victimes les minorités et combattre plus spécifiquement l’antisémitisme et l’islamophobie.

–  8. Mise en place d’une véritable politique de réinsertion, avec des moyens importants pour les jeunes condamnés et sortant d’une période d’incarcération pour éviter la récidive et/ou qu’ils ne soient pas instrumentalisés par des groupes radicaux.


Fichier PDF de la profession de foi : Tract_A4_Legislatives_2017_Lo